Archives du mot-clé sculpture

Clin d’œil !

Je ne suis pas une grande voyageuse! Mais j’aime me laisser surprendre par les endroits où j’ai le bonheur de visiter.

Un week-end à Arromanche, une semaine dans le Luberon,  quelques jours à Lisbonne resteront des souvenirs inoubliables.

Pourtant, c’est avec toujours autant d’émotions que je trouve l’endroit où je vis. Un symbole: sa cathédrale. On la voit de si loin, c’est si plat chez nous! Venez la découvrir, venez visiter cette région mal connue, mais si attachante quand on veut bien s’y arrêter.

Venez visiter Chartres et sa cathédrale, la Beauce et ses villages!

 

 

Avec de l’osier…

Avec de l’osier, on peut faire des paniers, des corbeilles et… des structures décoratives.

C’est au bord d’un étang que j’ai découvert ces structures décoratives. Elles ont été posées là, sur la berge,  pour participer au décor d’un festival de théâtre.

Puis, le festival a eu lieu et les structures sont restées au bord de l’étang. Comme c’était prévisible, l’osier a pris racine et a poussé. Les structures ont évoluées.

J’aime beaucoup cette philosophie : créer une structure pour qu’elle dure dans le temps, laisser évoluer et regarder  la nature reprendre ses droits. Que du plaisir!

Un enfant, une vie à construire

J’étais à La Rochelle, c’était le mois de février, Il pleuvait. J’étais triste. Et puis, , j’ai vu dans la lueur du soir, cette sculpture: une maman et son bébé. J’ai trouvé cela superbe, étonnant, rempli de vie et ma tristesse m’a un peu quittée.

maternite

Dans notre famille, un bébé était attendu pour le mois d’avril, une promesse de vie, de bonheur. Alors, la vision de cette sculpture m’a redonné de l’espoir. et je suis repartie moins triste.

Je pense souvent à cette sculpture dans la lueur de la nuit de février. C’était la vie, c’était la vie qui continue.

Aujourd’hui, le bébé est né et la vie se poursuit… avec ses bonheurs et ses peines.