Archives du mot-clé bonheur

En suivant le chemin…

En suivant le chemin, l’esprit s’évade. On marche, on regarde autour de soi. On peut voir des vaches qui paissent tranquillement, des chevaux qui galopent, une cigogne qui s’envole… On peut  reconnaître une petite fleur qui pousse là au bord du chemin, s’étonner de la forme d’un arbre, écouter le chant d’un oiseau. On peut  se demander où mène ce chemin. On peut parler ou se taire.

Moi, j’aime marcher, suivre le chemin, profiter de son ambiance, regarder, sentir, écouter tout ce qui est autour de moi… Je m’évade, j’oublie le quotidien, je marche!

J’aime partager ces instants:  marcher seule, c’est bien, marcher à plusieurs c’est beaucoup mieux.

Rêver!!!

Rêver! Regarder autour de soi! Oublier le quotidien! Se laisser porter par le temps qui passe! S’émerveiller devant un paysage, des fleurs, un arbre tout nu, ou des lièvres qui courent dans la plaine! Prendre le temps de vivre!

Je rêve, tu rêves, il rêve, elle rêve, nous rêvons, vous rêvez, ils rêvent, elles rêvent. Conjuguons le verbe rêver au présent!

 

Une journée avec Ina Georgeta Statescu…

Une journée avec Ina Georgeta Statescu, c’est un moment de découvertes, d’amitié et de créations. J’ai eu le plaisir de participer à un stage animé par cette artiste roumaine organisé à Orléans par Emma Coutancier.

Le projet était de créer des paysages brodés.

Tout un tas de matériel nous attendait: des tissus, des rubans, des dentelles… Il fallait piocher, épingler, organiser le paysage, puis coudre le tout à la machine. ( pas si facile que ça). Il fallait ensuite ajouter le ciel (fait de tissu peint par Ina) et encore coucher quelques fils sur la paysage, puis broder à la main.

Un grand merci à Ina Georgeta Statescu pour sa gentillesse et sa patience et à Emma pour l’organisation de stages comme celui-là. Ce fut un grand bonheur!!!

Des roses … toujours

Sur le chemin de la boulangerie, le long du trottoir, poussent des rosiers et de la lavande. La lavande est fanée depuis longtemps. Restent les rosiers et leurs si jolies roses.

Au début de l’automne, elles nous offrent  un spectacle fragile et apaisant. Elles nous rappellent que la vie est belle et qu’il faut profiter des petits plaisirs qu’elle nous donne.

roses-jerome-2

roses-jerome_1

Bientôt, elles aussi seront fanées. Regardons-les encore une fois…juste pour le plaisir.

Le ciel est gris!

Le ciel est gris! Il pleut. Les mauvaises nouvelles s’accumulent: les inondations, les grèves, le chômage … Que faire?

porte

Soudain, une porte s’ouvre. Derrière, de la lumière, du soleil peut-être.

Le bonheur est là, pas très loin de nous. Il faut le reconnaître, le chercher parfois, l’apprécier malgré les mauvaises nouvelles, surtout à cause d’elles.