Des traces dans la vase.

Se promener dans les marais salants de l’île de Noirmoutier, c’était un moment très agréable. Il faisait beau, pas trop chaud, du soleil, un peu de vent. Et puis, au détour du chemin, j’ai vu des traces dans la vase. Rien d’ exceptionnel, ce sont des traces de pattes d’oiseau: mouette, goéland, aigrette… Je ne sais pas, mais j’aime les regarder, imaginer ce qui a pu se passer là dans la vase. 

Un oiseau était venu là, il n’y a pas très longtemps, ses traces étaient bien visibles. Dans ces marais salants, la vie est très présente: les plantes, quelques arbres, les oiseaux que l’on entend mais qui ne s’approchent pas, les moutons,  les cabanes des paludiers, un peu vides en ce moment.

Les promenades au bord de la mer, c’est à chaque fois, un plaisir renouvelé. Je ne m’en lasse pas quelque soit la saison. Il y a toujours  quelque chose pour s’émerveiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *